Tous ensemble – Pour célébrer les athlètes de haute performance de l’Alberta

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE 19 mai 2022

 

CALGARY, ALBERTA Le temps est venu de mettre en lumière – une lumière qui a été tamisée depuis trop longtemps – les incroyables athlètes et para-athlètes de l’Alberta, qui ont persévéré pendant des périodes difficiles et qui ont remporté la victoire sur la scène sportive mondiale.

L’ICS Calgary est très heureux de présenter une série d’événements à venir, tous centrés sur le thème de Tous ensemble, afin de célébrer et de partager les réalisations incroyables de ses nombreux athlètes, para-athlètes, entraîneurs, et membres du personnel au cours des deux dernières années, culminant avec des performances optimales à Tokyo et à Beijing.

La série comprend des visites dans une école par plusieurs athlètes et para-athlètes de l’ICS Calgary, l’événement de la journée Plan de match à travers le Canada le 1er juin, et le gala Rouge, Blanc et Or le 15 juin à Calgary.

L’athlète 2 fois paralympien en basketball en fauteuil roulant, Nik Goncin, la médaillée de bronze en demi-lune en ski acrobatique à Beijing, Rachael Karker, l’athlète 3 fois olympien en demi-lune en ski acrobatique, Noah Bowman, et la médaillée d’or avec l’équipe féminine d’aviron en huit de pointe à Tokyo 2020, Kasia Gruchalla-Wesierski, visiteront l’école secondaire Bowness le 31 mai

Rejoignant plus de 600 élèves, les visites à l’école se concentreront sur la santé mentale et physique, la résilience, le courage et le respect des objectifs dans le sport et la vie.

M. Goncin comprend à quel point ces visites scolaires peuvent être importantes et efficaces, surtout en tant que para-athlète qui a persévéré à travers bien plus que la pandémie mondiale. L’occasion de partager son histoire avec les élèves en est une qu’il prend au sérieux.

« Plus tôt vous pouvez joindre les jeunes, mieux c’est », explique-t-il. « Cela aide à éliminer les obstacles et la stigmatisation sociale associés aux handicaps, et en raison de ce type d’éducation, il y a eu un changement important dans l’accessibilité, l’inclusion et la diversité au cours des dix dernières années. »

Enfin, il est temps de dépoussiérer ces robes de bal et ces smokings (à quand remonte la dernière fois que vous les avez portés?) pour une soirée de prestige et de célébration. Tous ensemble pour la première fois depuis très longtemps, les athlètes et les para-athlètes d’été et d’hiver assisteront au gala Rouge, Blanc et Or, une soirée de célébration et d’appréciation au Major Tom à Calgary le 15 juin.

Au cas où vous l’auriez manqué, les athlètes affiliés à l’ICS Calgary ont gagné 25 des 51 médailles remportées par le Canada à Tokyo et à Beijing. N’est-ce pas incroyable?

M. Goncin attend le gala Rouge, Blanc et Or qui aura lieu le 15 juin avec anticipation et enthousiasme. « Nous sommes en virtuel depuis deux ans, c’est génial d’être enfin en personne pour rencontrer les athlètes et les partisans, et d’avoir l’occasion d’établir de nouveaux liens. »

M. Goncin souligne la rencontre d’autres athlètes comme un point saillant, surtout après deux ans de vie dans une bulle. « Que nous nous connaissions les uns les autres ou non, nous avons tous et toutes beaucoup en commun. C’est comme si on se connaissait déjà. Ce gala est très important pour la communauté sportive de Calgary. »

Cette série d’événements passionnants est généreusement soutenue par EFW Radiology, Invico Capital Corporation, Mawer Investment Management Ltd., Ignite Technology, DynaLIFE Medical Labs et Avenue Living Asset Management.

Selon Gary Davies, président et chef de la direction de l’ICS Calgary, la campagne Tous ensemble est une façon spéciale de reconnaître les réussites récentes.

« C’est notre chance de remercier, de mettre en valeur le travail acharné et le dévouement, ainsi que les contributions majeures de l’incroyable équipe de fournisseurs de services de l’ICS Calgary », déclare M. Davies. « Nous sommes tous très fiers de ce que les athlètes et les para-athlètes de l’ICS Calgary ont accompli au cours des deux dernières années – nous avons relevé des défis majeurs et avons rassemblé des performances fantastiques sur la scène mondiale. »

Alors, faisons briller cette lumière. Nous allons jeter une lueur de chaleur, de joie et de gratitude sur les épaules des meilleurs de l’Alberta, pendant cette merveilleuse période où nous pouvons tous enfin nous rassembler.

 

À propos d’Invico Capital Corporation

Invico Capital Corporation (« Invico ») est une société de gestion de fonds d’investissement canadienne primée qui offre des solutions de placement et de financement alternatives au Canada et aux États-Unis. La société offre une gamme de solutions de financement de la dette privée, de l’énergie et de l’immobilier qui aident les entreprises à réaliser des acquisitions stratégiques, à financer des dépenses en capital et des programmes de croissance et à soutenir les exigences en matière de fonds de roulement. Invico est gestionnaire de portefeuille agréé, gestionnaire de fonds d’investissement et courtier sur le marché non réglementé, et est signataire officiel des principes de l’investissement responsable (PIR) appuyés par les Nations Unies. La société détient actuellement plus de 1,77 milliard de dollars en actifs sous gestion (en date du 30 avril 2022) et est la société de gestion intégrée des actifs pour sept fonds.

À propos de Mawer Invertment Management Ltd.

Fondée en 1974, Mawer Invertment Management Ltd. est une entreprise indépendante qui offre des services mondiaux de gestion de placements à un large éventail de clients individuels et institutionnels. Nous sommes fiers de notre réputation en tant que l’une des entreprises de gestion de placements les plus respectées au Canada et nous nous efforçons de gagner un tel respect en offrant continuellement de l’excellence en matière d’investissement à long terme, en développant de solides partenariats avec les clients et en incarnant nos valeurs fondamentales. Mawer gère actuellement environ 89 milliards de dollars en actifs et emploie plus de 200 personnes à Calgary, à Toronto, aux États-Unis et à Singapour.

À propos de Ignite Technology Chez

Ignite Technology, nous travaillons avec nos clients pour comprendre leur environnement commercial et développer une solution technologique personnalisée qui fonctionne pour leur entreprise unique. Notre équipe est un groupe passionné, tous experts dans leurs propres domaines, qui travaillent ensemble pour aider les équipes à travers l'Amérique du Nord à se connecter de manière transparente et sécurisée. Nous nous engageons à adopter une approche axée sur les personnes dans tout ce que nous faisons et nous sommes fiers de développer et de maintenir des relations de confiance avec nos clients. Nous aidons les entreprises à renforcer la productivité, à favoriser l'innovation et à faire l'expérience de connexions transparentes avec les outils que les gens utiliseront réellement. Chez Ignite, nous connectons les gens et les idées grâce à la technologie. Visitez www.ignitetechnology.com pour en savoir plus sur ce qui fait de nous votre partenaire technologique de confiance.

À propos de DynaLIFE Medical Labs

Basé à Edmonton, en Alberta, DynaLIFE Medical Labs est un important laboratoire médical canadien offrant une gamme complète de services de tests diagnostiques. Nos 1 300 employés sont fiers d'être considérés comme des leaders de l'industrie - offrant des services fiables et innovants à plus de 2 000 médecins pour deux millions de visites de patients par an - effectuant plus de 19 millions de tests de laboratoire chaque année. DynaLIFE opère des laboratoires en Alberta depuis plus de 60 ans.

À propos d’Avenue Living Asset Management

Fondée sur le principe d'investir dans le quotidien, Avenue Living se concentre sur des opportunités souvent ignorées par les autres, ayant atteint plus de 3,7 milliards de dollars d'actifs sous gestion dans quatre mandats d'investissement immobilier privé. L'équipe d'Avenue Living comprend plus de 750 professionnels ayant une expertise dans les opérations et transactions immobilières, la gestion immobilière, la recherche, l'origination d'investissements et les marchés de capitaux, ainsi qu'une suite d'experts en la matière pour soutenir le portefeuille croissant d'Avenue Living de résidences multifamiliales, des terrains commerciaux, agricoles et de self-stockage. En plus de plus de 14 400 unités multifamiliales situées au Canada et aux États-Unis, Avenue Living et ses entités liées possèdent plus de 495 000 pieds carrés d'espace commercial, 82 827 acres de terres agricoles productives et plus de 3 millions de pieds carrés d'espace d'entreposage libre-service.

À propos de l’Institut canadien du sport de Calgary

L’Institut canadien du sport de Calgary offre des environnements d’entraînement de classe mondiale en Alberta. Avec l’appui de nos partenaires, nous offrons des services de science et de médecine du sport ainsi que de formation des entraîneurs et des services aux athlètes de calibre mondial pour appuyer les athlètes de haut niveau canadiens pour qu’ils parviennent à monter sur le podium olympique ou paralympique. www.csicalgary.ca

 

Personne-ressource pour les médias :

Annie Gagnon, directrice, Marketing et communications

Institut canadien du sport de Calgary

Cellulaire : 613 262-9644

Courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Annie Goncin, directrice, Services aux athlètes et médias numériques

Institut canadien du sport de Calgary

Cellulaire : 647 767-6862

Courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Comment les diététistes, les conseillers en performance mentale et d’autres s’attaquent au problème des troubles de l’alimentation dans le sport

Par Teddy Katz pour le Comité olympique canadien

Avertissement : cet article de blogue traite d’un sujet et de situations qui peuvent être douloureux ou troublants. Une ligne d’assistance et un soutien par clavardage sont offerts à l’échelle du Canada par le National Eating Disorder Information Centre en ligne et au 1 866 633-4220.

Les athlètes ont une relation unique avec la nourriture et ce qu’ils mettent dans leur corps. Ils savent qu’une alimentation saine et un apport en carburant adéquat sont importants pour leur performance et leur bien-être. Toutefois, le fait de trop se concentrer sur son corps, en particulier sur son poids, peut entraîner de gros problèmes.

La question des troubles de l’alimentation dans le sport a récemment été bien documentée dans une série d’histoires du journal The Globe and Mail. Elle a été présentée après un examen de l’étendue des troubles de l’alimentation dans le sport d’élite. Certains athlètes ont parlé de consommation excessive de nourriture, de purge et d’autres difficultés qu’ils ont vécues.

Kelly Drager, une diététiste de la performance qui travaille à l’Institut canadien du sport de Calgary, affirme qu’il est déchirant d’entendre certaines des histoires de ce que vivent les athlètes. Elle dit qu’il est important de normaliser la conversation, pour que les athlètes sachent qu’il existe de l’aide.

« Ces histoires doivent attirer l’attention pour que les gens en parlent, y compris ceux qui prennent des décisions en matière d’éducation, de soutien et de financement pour la santé mentale et la nutrition. »

Mme Drager affirme qu’essayer de diagnostiquer une personne atteinte d’un trouble de l’alimentation peut parfois être difficile. Les athlètes peuvent parfois ne pas demander de soutien. Ils ne se rendent peut-être même pas compte qu’ils éprouvent des difficultés ou ils ont parfois honte de ce qu’ils traversent. Alors, Mme Drager dit qu’une équipe dont elle fait partie à l’Institut canadien du sport de Calgary essaie de repérer de façon proactive les athlètes qui ont besoin de soutien.

Par exemple, les responsables interdisciplinaires (médecins, physiologistes, praticiens en santé mentale, préparateurs physiques, thérapeutes, diététistes) de l’Institut canadien du sport de Calgary ont collaboré à un processus de dépistage de base pour les athlètes de l’équipe nationale qu’ils aident. Il s’agit du processus d’admission.

Tout commence avec les athlètes qui remplissent un questionnaire médical de dépistage, qui comprend 10 questions sur leurs comportements et leurs habitudes alimentaires, et s’ils ont déjà reçu un diagnostic de trouble de l’alimentation. L’admission comprend également un dépistage du bien-être mental et un questionnaire sur la nutrition. Ce questionnaire aide à déterminer leurs besoins en matière d’alimentation et si des restrictions alimentaires se produisent. L’équipe met en place une évaluation des risques pour chaque athlète et un plan de soins si les tests d’un athlète révèlent des résultats inquiétants.

Ensuite, l’équipe élabore un programme de traitement pour chaque personne. Le programme peut durer des jours, des mois ou même des années, selon la cause fondamentale de ce à quoi l’athlète fait face.

L’équipe de soutien travaillant avec les athlètes dit que dans certains cas, une personne atteinte d’un trouble de l’alimentation peut avoir un problème de santé mentale concomitant. Il peut y avoir des antécédents d’abus, de traumatisme, de dépression, ou des problèmes de relations ou familiaux.

Dans d’autres cas, les problèmes peuvent se manifester à cause de mauvaises méthodes d’encadrement, de l’intimidation ou du dénigrement fondé sur l’apparence. Les pensées, les sentiments et les perceptions de l’athlète au sujet de son corps peuvent être ce qui mène au trouble.

Judy Goss est consultante en performance mentale dans le sport depuis des années. Elle dit que parfois les gens pensent que si une personne est mince, elle pourrait avoir un problème. Mais elle dit que cela peut arriver à tout le monde et parfois, ce qui fait de quelqu’un un « bon athlète » peut brouiller la ligne entre être dévoué et avoir une mauvaise image corporelle ou pire encore.

« Parfois, l’athlète est prêt à se dépasser. Prêt à faire tout ce que l’entraîneur demande. S’entraîner fort. Suivre les instructions. N’accepter que la perfection. Ces caractéristiques peuvent également vous rendre plus sujet aux troubles de l’alimentation. Nous devons réaliser que c’est parfois juste sous notre nez et que nous ne le voyons pas. »

Mme Goss affirme que les jeunes athlètes font face à un nouveau défi : les médias sociaux. Elle dit que cela intensifie les problèmes liés à l’image corporelle et aux troubles de l’alimentation. Les athlètes, dit-elle, comme tout le monde, peuvent se comparer aux autres ou être le sujet de paroles blessantes ou de dénigrement fondé sur l’apparence.

Souvent, les experts en performance mentale disent que les troubles de l’alimentation commencent au début de l’adolescence, lorsque le corps change. Il est donc extrêmement important d’intervenir tôt dans le sport.

C’est pourquoi Mme Drager a travaillé avec Mme Goss et Patinage Canada, où Mme Goss est la conseillère en performance mentale. Ensemble, elles ont rédigé des lignes directrices pour une image corporelle positive en décembre 2020 afin de les partager avec les entraîneurs, les parents et les tuteurs, ainsi qu’avec les jeunes patineurs artistiques.

Les lignes directrices soulignent à quel point il est important pour les entraîneurs, les parents et les autres personnes qui entourent les athlètes d’être conscients du langage utilisé à l’égard des individus et de leur corps.

« Il y a toujours un énoncé que vous n’oublierez jamais. Nous appelons cela un énoncé Velcro qui reste avec vous pour toujours. Les entraîneurs ou les parents peuvent dire : « Wow, tu as fière allure, tu es si mince ». Ces commentaires positifs peuvent être tout aussi nuisibles que si on vous dit que vous avez un surplus de poids, affirme Mme Goss.

Mme Drager et une partie de l’équipe de l’Institut canadien du sport de Calgary animeront des séances d’éducation avec des entraîneurs et des athlètes où ils feront parfois des jeux de rôles. Si un athlète dit : « Je suis trop gros », elles demanderont à l’entraîneur de réfléchir à ce qui serait une réponse appropriée.

Les entraîneurs doivent se concentrer sur la performance et la condition physique plutôt que sur l’apparence et le poids. Par exemple, regarder ce que fait le corps pour alimenter les mouvements plutôt que son apparence.

Mme Drager et Mme Goss travaillent sur un projet pilote pour Patinage Canada. Plus tard en 2022, elles animeront des ateliers partout au pays avec des clubs de patinage. Elles prévoient présenter ces lignes directrices pour une image corporelle positive à tous les membres du club ainsi qu’aux jeunes patineurs.

« Ce n’est que la première étape », dit Mme Goss. Elle ajoute : « Parler de l’image corporelle dans le sport s’imposait depuis longtemps. Cela concerne toutes les dimensions, qu’il s’agisse des entraîneurs ou des juges dans certains sports. Nous devons réaliser que la forme et la taille du corps ne permettent pas de prédire la performance. »

 

Ressources recommandées

Lignes directrices pour une image corporelle positive de Patinage Canada

National Eating Disorder Information Centre

 

À propos de l’auteur

Teddy Katz est un journaliste et communicateur primé. Il a travaillé comme journaliste national dans le domaine des sports à la Société Radio-Canada pendant près de deux décennies. Il dirige maintenant sa propre entreprise de communications, Think Redefined Inc., où il aide des organisations nationales et internationales à raconter leurs histoires. Cela comprend le Comité olympique canadien et le Comité international paralympique. Il était à Tokyo en tant qu’attaché de presse pour l’équipe paralympique d’athlètes réfugiés.

 

À propos de l’institut canadien du sport de Calgary

L’institut canadien des sports de Calgary offre des environnements d’entrainement de classe mondiale en Alberta. Avec le support de nos partenaires, nous fournissons un support médical et scientifique en sport de premier plan, la formation des entraineurs et des services continus pour aider les athlètes canadien de haute performance de monter sur le podium lors des olympiques et des paralympiques.

 

-30-

 

Contact média :

Annie Gagnon, Directrice , Marketing et Communications

Institut national des sports de Calgary

Cell. : 613 262-9644

Courriel :Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Annie Goncin, chef de service, Services aux athlètes et aux médias numériques

Institut national des sports de Calgary

Cell. : 647 767-6862

Courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Que les Jeux commencent

CALGARY, ALBERTA La flamme olympique de Beijing est officiellement allumée et les athlètes sont tout fin PRETS!

215 athlètes et 84 entraineurs de 15 sports composent Équipe Canada. 55% des athlètes canadiens qui compétitionneront à Beijing sont associés avec l’institut canadien du sport de Calgary (ICS Calgary).

L’ICS Calgary est fier de travailler avec ces 119 athlètes associés en ski alpin, biathlon, bobsleigh, ski de fonds, curling, patinage artistique, ski acrobatique, hockey, luge, skeleton, saut à ski, planche à neige et patinage de vitesse longue piste.

Les champions olympiques défendant Justin Kripps (bobsleigh à deux), John Morris (curling mixe), Brady Leman (ski cross) et Ted Jan-Bloemen (patinage de vitesse longue piste – 10 000m) considèrent tous Calgary et l’ICS Calgary comme leur demeure.

En plus de ces champions et vétérans reconnus, la délégation albertaine comprend la plus jeune membre d’Équipe Canada avec Brooke D’Hondt, âgée de 16 ans, qui fera ses débuts olympiques dans la compétition de planche à neige en demi-lune

Parmi les autres médaillés de retour des jeux de Pyeongchang, l'équipe féminine de hockey qui cherchera à « changer la couleur de la médaille » qu'elles ont remporté en 2018. Tristan Walker et Justin Snit, qui ont aidé le Canada à remporter une médaille d'argent dans l'épreuve par équipe de luge, dirigeront une jeune équipe dans leur lutte pour un autre podium.

Chacun de ces athlètes se dirige vers Beijing accompagné mentalement de l’«équipe » de l’ICS Calgary. Neuf membres de notre personnel seront aussi à Beijing pour offrir un support en préparation de dernières minutes. Cette équipe d’experts derrière nos athlètes inclue des médecins, physiothérapeutes, massothérapeutes, conseillers en performance mentale, entraineurs en force et conditionnement et consultants en performance mentale.

L'attention de tous sera certainement tournée vers le nombre de médailles que le Canada remportera au cours des deux prochaines semaines. Mais il est aussi intéressant de mentionner qu'environ 70 % des athlètes affiliés à l'ICS Calgary à Pékin ont commencé ou terminé des études postsecondaires, ce qui prouve qu'ils sont vraiment des athlètes polyvalents.

L’ICS Calgary désire remercier ses partenaires financiers qui nous permettent d’offrir un large éventail de services avant-gardistes aux athlètes et aux entraineurs. Nous sommes reconnaissant s de leur support : Sport Canada, À nous le podium, le comité olympique canadien, WinSport, le gouvernement de l’Alberta, l’association des entraineurs du Canada, le comité paralympique canadien et l’université de Calgary.

L a table est mise, les athlètes sont prêts et nous allons les encourager avec fierté durant les deux prochaines semaines. GO CANADA GO!

Photo: Andrew Lahodynskyj/COC

 

À propos de l’institut canadien du sport de Calgary

L’institut canadien des sports de Calgary offre des environnements d’entrainement de classe mondiale en Alberta. Avec le support de nos partenaires, nous fournissons un support médical et scientifique en sport de premier plan, la formation des entraineurs et des services continus pour aider les athlètes canadien de haute performance de monter sur le podium lors des olympiques et des paralympiques.

 

-30-

 

Contact média :

Annie Gagnon, Directrice , Marketing et Communications

Institut national des sports de Calgary

Cell. : 613 262-9644

Courriel :Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Annie Goncin, chef de service, Services aux athlètes et aux médias numériques

Institut national des sports de Calgary

Cell. : 647 767-6862

Courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nouveau menu WinSport pour les athlètes et les entraîneurs de haut niveau subventionné par l’Institut canadien du sport de Calgary

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE : 21 avril 2022

Nouveau menu WinSport pour les athlètes et les entraîneurs de haut niveau subventionné par l’Institut canadien du sport de Calgary CALGARY – À compter de cette semaine, les athlètes et les entraîneurs affiliés à l’Institut canadien du sport de Calgary (ICS Calgary) peuvent acheter des repas subventionnés par l’intermédiaire du Garden Café de WinSport.

Le nouveau menu WinSport répond aux besoins des athlètes de haut niveau et comprend des aliments inspirés du programme Fuel for Gold de l’ICS Calgary. Le menu est également accessible au public.

« Nous sommes heureux d’avoir rouvert le Garden Café après le défi qu’a représenté la pandémie et nous avons hâte d’ajouter la gamme d’aliments WinSport à notre menu que les athlètes affiliés à l’ICS et nos invités publics pourront savourer pour alimenter leur journée », a déclaré Alan Fraser, directeur des aliments et des boissons de WinSport. « Avoir des choix alimentaires sains est essentiel au succès de nos athlètes et nous sommes honorés de collaborer avec l’ICS Calgary pour lancer ce programme. »

L’Institut canadien du sport de Calgary a le plaisir d’annoncer que nous offrirons aux athlètes brevetés de Sport Canada et aux athlètes et aux entraîneurs avec une entente de groupe d’entraînement de l’ICS Calgary une réduction de prix de 50 % sur une grande variété d’aliments, notamment les plats du jour, les salades, les coupes de fruits, les légumes et le houmous, le gruau à l’avoine sans cuisson, les barres énergétiques, les muffins, les sandwichs et les paninis.

Les autres aliments recevront un rabais de 20 %, à l’exception des aliments préemballés et des boissons qui ne sont pas admissibles au rabais.

« Faire le plein avant et après l’entraînement peut avoir une incidence importante sur la performance globale », a déclaré Gary Davies, président et chef de la direction de l’ICS Calgary. « Avoir un accès facile à des aliments nutritifs et abordables par le biais du Garden Café permettra aux athlètes de se procurer quotidiennement ce dont ils ont besoin. »

Le Garden Café du Markin MacPhail Centre a officiellement rouvert ses portes le lundi 4 avril et sera ouvert du lundi au vendredi de 8 h à 15 h, ainsi que les soirs et les fins de semaine en fonction des événements qui se déroulent à WinSport.

Les athlètes peuvent envoyer un courriel à l’adresse Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour toute question relative à la subvention du menu WinSport.

À propos de WinSport

WinSport inspire le potentiel humain par l’esprit sportif. L’Association de développement olympique de Calgary, exploitée sous le nom de WinSport, est un organisme communautaire à but non lucratif qui possède et exploite le Parc olympique du Canada et le Centre d’entraînement Bill Warren à Canmore. WinSport administre également des fonds patrimoniaux qui soutiennent l’Anneau olympique. La mission de WinSport repose sur trois piliers : aider les gens à découvrir les bienfaits pour la santé et la joie de pratiquer un sport, encourager les athlètes talentueux à développer leurs compétences et permettre aux athlètes canadiens de haut niveau d’exceller sur la scène mondiale. Les engagements financiers des entreprises et des gouvernements canadiens ont permis à WinSport d’élargir son offre sportive et communautaire au fil du temps; un investissement important sera requis au cours des prochaines années pour renouveler les installations patrimoniales qui ont accueilli le monde dans la région de Calgary pour plus d’une génération.

À propos de l’Institut canadien du sport de Calgary

L’Institut canadien du sport de Calgary offre des environnements d’entraînement de classe mondiale en Alberta. Avec l’appui de nos partenaires, nous offrons des services de science et de médecine du sport ainsi que de formation des entraîneurs et des services aux athlètes de calibre mondial pour appuyer les athlètes de haut niveau canadiens pour qu’ils parviennent à monter sur le podium olympique ou paralympique. Pour plus d’information, veuillez visiter l’adresse www.csicalgary.ca

Personne-ressource pour les médias :

Dale Oviatt, directeur principal, Communications WinSport
Cellulaire : 403 461-9074
Courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Annie Gagnon, directrice, Marketing et communications

Institut canadien du sport de Calgary

Cellulaire : 613 262-9644

Courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Annie Goncin, directrice, Services aux athlètes et médias numériques

Institut canadien du sport de Calgary

Cellulaire : 647 767-6862

Courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ensemble, ONPEUT résoudre le casse-tête

Tout a commencé assez innocemment. Un seul casse-tête, un soir, pour avoir quelque chose à faire dans une chambre d’hôtel de la Nouvelle-Écosse. Avec les restrictions de COVID qui limitent les endroits où l’équipe pourrait aller, Tyrone Henry, joueur de hockey sur glace paralympique d’Équipe Canada, croyait que ce casse-tête serait une façon amusante de passer le temps.

Depuis, les casse-têtes sont devenus une activité précieuse pour de nombreux membres de l’équipe, qui en assemblent plusieurs chaque fin de semaine, en utilisant parfois une chambre d’hôtel entière.

C’est ce qu’il fallait, surtout maintenant que l’équipe est en train de se centraliser, dans une bulle de COVID qui plus est, un mois entier avant leur prochain tournoi aux Jeux paralympiques d’hiver de Beijing. 

L’équipe est bien préparée. En fait, elle est mieux entraînée, plus rapide et plus qualifiée que jamais.  Après deux cycles quadriennaux, la route a été longue pour se rendre jusqu’ici, et des changements importants ont été apportés dans plusieurs domaines pour trouver une place à toutes les pièces d’un casse-tête très différent, celui du sport de haute performance.

PyeongChang 8/3/2018 - Assistant coach Luke Pierce as Canada's sledge hockey team practices ahead of the start of competition at the Gangneung practice venue during the 2018 Winter Paralympic Games in Pyeongchang, Korea. Photo: Dave Holland/Canadian Paralympic Committee

Une des pièces de ce casse-tête a été un changement majeur dans l’esprit d’équipe en ce qui concerne l’entraînement et le travail acharné requis pour faire compétition avec les meilleurs au monde. Pour atteindre son plein potentiel, l’équipe a commencé à travailler avec des experts de l’Institut canadien du sport de Calgary pour combler les lacunes en matière de force et de forme physique.

Bryan Yu, préparateur physique à l’ICS Calgary, et Nicole Bewski, physiologiste de l’exercice à l’ICS Calgary, travaillent en duo avec l’équipe depuis plusieurs années.  Ils sont arrivés dans le portrait après que le para-hockey soit passé sous la direction de Hockey Canada.  L’occasion d’accéder à l’expertise du duo a permis à l’équipe d’élever leur préparation à un niveau jamais vu auparavant. 

Une partie du processus consiste à mettre sur pied une équipe de soutien intégré pour le programme, ce qui constitue une autre pièce du casse-tête. Cette équipe de soutien intégré en est encore à ses débuts, mais elle a déjà fait de grands progrès. « Le concept d’une équipe de soutien intégré est relativement nouveau pour le para-hockey, notre fonction en tant que groupe est donc en constante évolution, explique Mme Bewski, qui est également la chef de l’équipe de soutien intégré.  C’est la première année où nous tenons des réunions hebdomadaires pour cette équipe.  Nous améliorons nos voies de communication et collaborons en tant qu’unité. »

En travaillant avec le personnel d’entraînement, M. Yu et Mme Bewski ont déterminé que la vitesse était un facteur essentiel du jeu que l’équipe devait améliorer.  Le besoin de vitesse, à la fois la vitesse maximale et la capacité d’atteindre cette vitesse à répétition pendant un quart complet, un match entier et tout un tournoi, a aidé à donner forme aux programmes d’entraînement suivis par les athlètes au cours des quatre dernières années. 

« Le plus grand écart que nous avons identifié est la durabilité en anaérobie : être rapide à répétition sans perdre de vitesse, explique Mme Bewski.  Auparavant, l’équipe n’était pas en mesure de passer à travers un tournoi sans manquer de gaz. »

Après avoir reconnu que certaines défaites, dont plusieurs contre leurs principaux rivaux, les américains, arrivaient en temps supplémentaire à la fin du tournoi, le duo a concentré son attention sur l’amélioration de la qualité des mouvements par l’entraînement musculaire et la capacité d’anaérobie grâce à un entraînement de base et à un entraînement à haute intensité, ce qui constitue une autre pièce du casse-tête.

PyeongChang 8/3/2018 - as Canada's sledge hockey team practices ahead of the start of competition at the Gangneung practice venue during the 2018 Winter Paralympic Games in Pyeongchang, Korea. Photo: Dave Holland/Canadian Paralympic Committee

Ils se sont appuyés sur des normes de tests de longue date pour mettre à l’essai et entraîner l’endurance des athlètes.  Par exemple, le test RHIET (test d’exercice répété à haute intensité), qui est normalement effectué pour la course, mais M. Yu et Mme Bewski ont modifié le test pour le para-hockey sur glace. Il les a aidés à mesurer les taux de lactate, la récupération de la fréquence cardiaque, la vitesse maximale et la diminution de la vitesse sur six intervalles.

Tyrone, qui est défenseur, affirme que ce travail a porté fruit :  « Je me sens personnellement très fort.  Le travail que nous avons accompli, ainsi que le soutien et la concentration, ont eu des résultats phénoménaux pour nous assurer que nous atteignons notre plein potentiel au moment opportun.  Nous sommes plus rapides que jamais. »

Son coéquipier James Dunn, le plus jeune joueur de l’équipe, est d’accord :  « J’ai l’impression d’avoir grandi et mûri au cours des quatre dernières années, j’ai beaucoup appris et j’ai amélioré mon jeu.  J’ai beaucoup plus de vitesse et j’ai travaillé fort sur mon tir. »

Russel Harrington, l’entraîneur adjoint de l’équipe, est ravi des progrès réalisés.  « Les résultats des tests sont les meilleurs que nous avons vus! s’exclame-t-il.  C’est grâce à l’équipe de soutien intégré, aux athlètes et au suivi du programme. »

M. Harrington ajoute que l’équipe de soutien intégré et le lien avec l’ICS Calgary ont été essentiels à l’élaboration du programme.  « Nous avons des attentes élevées les uns envers les autres, et Bryan et Nicole sont chaque jour à la hauteur.  Le partenariat avec l’ICS Calgary a été extrêmement bénéfique pour l’équipe. »

Et qu’en est-il de ces casse-têtes?

« Nous devons terminer tous les casse-têtes avant la fin du camp! plaisante Tyrone.  « Nous ne pouvons pas laisser quelque chose à moitié fini. » C’est une bonne stratégie pour les casse-têtes, mais aussi un état d’esprit parfait pour les Jeux paralympiques.

 

Ecrir par: Kristina Groves

 

À propos de l’institut canadien du sport de Calgary

L’institut canadien des sports de Calgary offre des environnements d’entrainement de classe mondiale en Alberta. Avec le support de nos partenaires, nous fournissons un support médical et scientifique en sport de premier plan, la formation des entraineurs et des services continus pour aider les athlètes canadien de haute performance de monter sur le podium lors des olympiques et des paralympiques.

 

-30-

 

Contact média :

Annie Gagnon, Directrice , Marketing et Communications

Institut national des sports de Calgary

Cell. : 613 262-9644

Courriel :Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Annie Goncin, chef de service, Services aux athlètes et aux médias numériques

Institut national des sports de Calgary

Cell. : 647 767-6862

Courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Copyright © 2013 Canadian Sport Institute Calgary | All Rights Reserved | Photo Credit : Dave Holland